Accueil

Dernières modifications et mises à jour

Ce site offre un regard comparé de la santé au Québec par rapport au Canada et aux pays de l’OCDE à partir d’une sélection d’indicateurs portant sur différents aspects reliés à la santé.

La section Comparaisons canadiennes présentent des statistiques sur le Québec et les 3 autres provinces les plus populeuses : l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’Alberta. Dans la section Comparaisons internationales, les données mettent en parallèle  le Québec, le Canada, dans son ensemble, ainsi que 18 autres pays développés sélectionnés en fonction de leur PIB par habitant. La section Séries chronologiques permet de suivre l’évolution comparée du Québec et du Canada sur plusieurs décennies

L’objectif du site consiste à rendre facilement accessibles des données qui permettent d’évaluer l’état de santé de la population du Québec par rapport à ce qui est observé ailleurs au Canada et dans le monde. Ces deux approches permettent ainsi de faire ressortir les indicateurs de santé pour lesquels le Québec se compare favorablement et défavorablement sur les plans canadiens et internationaux.

Des analyses plus détaillées sur des sujets précis relatifs aux comparaisons canadiennes, internationales ou à des populations spécifiques sont régulièrement ajoutées dans la section Analyses.

Les informations présentées sur ce site sont régulièrement mises à jour à partir de nouvelles données rendues disponibles par différents organismes statistiques québécois, canadiens et internationaux.

Auteur et concepteur : Robert Choinière, démographe                                                                                    Contact

Détenteur d’une maîtrise en démographie de l’Université de Montréal et d’une maîtrise (International Masters for Health Leadership) en gestion de l’Université McGill, l’auteur a travaillé pendant plus de trente ans à analyser les statistiques sur la santé des populations, au département de démographie de l’Université de Montréal, à la direction de la santé publique de Montréal et à l’Institut national de santé publique du Québec. Il a également été président de l’Association des démographes du Québec de 1992 à 1996 et chercheur au Centre Léa-Roback sur les inégalités sociales de la santé de 2000 à 2012.

Les commentaires sont fermés