La situation de la COVID-19 au Québec sur le plan international

Mise à jour du 6 octobre 2021

Voir également

Données sur la COVID-19 au Québec selon l’âge et la région

Situation du Québec sur le plan nord-américain

Surmortalité hebdomadaire en 2020 et 2021 en lien avec la COVID-19 au Québec et ailleurs dans le monde.

En résumé

Sur le plan international, le Québec et le Canada, avec respectivement 74 % et 72 % de la population totale ayant reçu deux doses, affichent des taux de couverture vaccinale complète parmi les plus élevés au monde (graphique 1). Le Portugal enregistre, de loin, la proportion la plus élevée, 85 %.

Le Québec présente actuellement des taux quotidiens moyens de nouveaux cas qui se situent dans la première moitié du classement des pays comparés (graphique 2). Trois pays ayant amorcé plus rapidement que les autres la vaccination de leur population, Israël, Royaume-Uni et États-Unis, rapportent les taux d’infection les plus élevés. Durant la dernière semaine, on dénote une tendance dans plus de la moitié des pays à une diminution des nouveaux cas. Le Québec se classe relativement bien avec une diminution de 17 %

Le maintien de la mortalité à un niveau très faible constitue  le résultat le plus spectaculaire de la campagne de vaccination au Québec (graphique 4). Le taux du Québec est de 7 par million comparativement à 15 par million pour le Canada. La Russie et les États-Unis enregistrent les taux les plus élevés, de l’ordre de 80 par million.

Les comparaisons internationales permettent de mieux évaluer la situation actuelle au Québec en ce qui concerne la COVID. D’une part, le Québec se compare très avantageusement pour le pourcentage de personnes vaccinées et le taux de mortalité. D’autre part, le taux de nouveaux cas continue de diminuer. Les données les plus récentes semblent montrer un ralentissement de la pandémie au Québec et dans la majorité des pays comparés. La vaccination a pu permettre de limiter au Québec la hausse des nouveaux cas à un niveau inférieur aux trois vagues précédentes. Les niveaux atteints dans les pays où la vaccination a débuté plus hâtivement qu’au Québec pourrait démontrer que les vaccins perdent de leur efficacité avec le temps.


Les commentaires sont fermés