Mortalité par maladies de l’appareil respiratoire, Québec et Canada, séries chronologiques

1. Pneumonie
2. Maladies chroniques des voies respiratoires inférieures

1. Pneumonie

En 2017, chez les hommes, la mortalité par pneumonie est légèrement plus élevée au Québec qu’au Canada. Avant 2008, les taux étaient plus faibles au Québec qu’au Canada. Depuis 2013, la mortalité associée à cette cause tend à diminuer légèrement d’une année à l’autre.

Chez les femmes aussi, le taux de mortalité par pneumonie en 2017 est légèrement plus élevé au Québec qu’au Canada. Depuis 2009, le taux du Québec est supérieur à celui du Canada alors qu’auparavant, on observait l’inverse.

2. Maladies chroniques des voies respiratoires inférieures

En 2017, la mortalité par maladies chroniques des voies respiratoires inférieures chez les hommes est comparable au Québec et au Canada. Auparavant, le Québec affichait généralement pour cette cause de décès une surmortalité par rapport au Canada. Sur l’ensemble de la période, la mortalité a diminué de 53 % au Québec et de 38 % au Canada.

Chez les femmes, le taux de mortalité associée à cette cause est semblable au Québec et Canada. Sur l’ensemble de la période, les taux ont légèrement diminué dans les deux régions.

 

Les commentaires sont fermés