Mortalité par diabète, par maladie d’Alzheimer et par suicide, Québec et Canada, séries chronologiques

1. Diabète
2. Maladie d’Alzheimer
3. Suicide

1. Diabète

En 2017, la mortalité par diabète chez les hommes du Québec est inférieure de 39 % à celle du Canada. Cette sous-mortalité du taux québécois prévaut depuis 2003. De 2002 à 2017, le taux de mortalité par diabète chez les hommes a diminué de 40 % au Canada et de plus de 60 % au Québec.

Chez les femmes, le taux de mortalité par diabète est plus faible de 34 % au Québec comparativement au Canada. Depuis 2002, le taux a chuté de 40 % au Canada et de 50 % au Québec.

2. Maladie d’Alzheimer

En 2017, la mortalité par maladie d’Alzheimer est supérieure de 50 % chez les hommes du Québec par rapport à ceux du Canada. Comparativement à l’année 2000, les taux observés en 2017 ont diminué de seulement 7 % au Québec et de 27 % au Canada.

Chez les femmes du Québec, la surmortalité par maladie d’Alzheimer atteint près de 54 % en 2017 par rapport aux femmes du Canada. Les taux observés au Québec et au Canada en 2017 sont les plus bas depuis 2000.

 3. Suicide

Les données sur les décès par province publiées par Statistique Canada pour les années 2016 et 2017 sont provisoires et sous-estiment de façon importante les suicides. Les données les plus récentes présentées ci-dessous se rapportent donc à l’année 2015.

De 2000 à 2015, la mortalité par suicide a diminué de près de 25 % chez les hommes du Québec alors qu’elle a peu varié chez ceux du Canada. La surmortalité par suicide du Québec par rapport au Canada est donc passé de 50 % en 2000 à 11 % en 2015.

Chez les femmes, étant donnée que les taux sont très faibles, il est difficile de dégager des tendances.

Les commentaires sont fermés