Méthodologie

Le choix des indicateurs

Les indicateurs présentés sur ce site ont été choisis en fonction des critères suivants :

  1. Les données relatives à l’indicateur sont accessibles sur les sites web d’organismes reconnus à l’échelle québécoise, canadienne et internationale.
  2. L’indicateur choisi fournit de l’information sur l’état de santé de la population ou sur un déterminant de l’état de santé.
  3. Les données disponibles sur l’indicateur sont récentes et permettent d’effectuer des comparaisons dans le temps.
  4. Les méthodes utilisées pour calculer l’indicateur sont identiques pour le Québec, le Canada et les pays comparés.
  5. Les données disponibles pour le Québec permettent d’effectuer les ajustements nécessaires pour effectuer les comparaisons avec le Canada et les autres pays retenus.

Le choix des pays

Dans les comparaisons internationales, le Québec est comparé à 19 pays : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Irlande, Italie, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse. Le choix des pays est basé sur trois critères :

  1. Les pays doivent faire partie de l’OCDE de sorte que des données comparables sont disponibles à partir de la base OECD.StatExtracts.
  2. Ces pays doivent se classer avec le Canada parmi les 19 pays de l’OCDE ayant les PIB par habitant les plus élevés en parité du pouvoir d’achat en 2013.
  3. Chaque pays doit comprendre une population supérieure à 3 millions d’habitants en 2013 afin que les données présentent une bonne précision statistique.

Le choix des provinces

Dans les comparaisons canadiennes, les quatre provinces qui ont été retenues sont celles ayant un effectif de population de plus de 3 millions en 2013. La population de ces quatre provinces, le Québec, l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique constitue 86 % de la population totale du Canada. Les données relatives au Canada, dans son ensemble, sont également présentées.

Les taux ajustés de mortalité selon l’âge

Pour tous les indicateurs relatifs aux causes de décès, afin d’éliminer l’effet des différences de structure par âge entre les populations comparées, les taux de mortalité ont été ajustés à partir de la structure par âge d’une population-type.

Dans les comparaisons internationales, la population-type utilisée est celle de la population totale, sexes réunis, des pays de l’OCDE en 2010. Sauf pour le Québec, ces taux ajustés sont directement accessibles dans la base de données OECD.Stat.Extracts disponible sur le site web de l’OCDE. Pour le Québec, les taux ajustés ont été calculés en appliquant les taux par âge, sexe et cause du Québec, à la population-type de l’OCDE. Ces taux ont été fournis par l’Institut de la statistique du Québec. Étant donné que les taux ajustés du Canada pour l’année 2012 n’étaient pas disponibles dans la base de données de l’OCDE, ceux-ci ont du être calculés en appliquant les taux par âge, sexe et cause du Canada à la population-type de l’OCDE.

Pour les comparaisons canadiennes, la population-type utilisée est généralement celle de l’ensemble du Canada, sexes réunis, de 1991. Pour les mises à jour des données effectuées à partir du 31 mars 2018, la population-type utilisée se rapporte à 2011. Les taux ajustés de mortalité par province sont disponibles sur le site de Statistique Canada. Il est à noter que les statistiques de décès du Québec diffusées par Statistique Canada présentent une sous-estimation d’environ 1 % comparativement  aux statistiques de l’Institut de la statistique du Québec.

Étant donné que les populations-types utilisées dans le calcul des taux ajustés pour le volet des comparaisons canadiennes et le volet des comparaisons internationales sont différentes, les résultats se rapportant au Québec et au Canada ne peuvent être comparées directement d’un volet à l’autre.

Le choix des causes de décès

Les causes de décès ont été choisies selon leur importance relative dans l’ensemble de la population ou pour des groupes d’âge particuliers, ainsi qu’en fonction de la disponibilité des données. À une exception près, ce sont les mêmes causes de décès qui sont présentées dans les volets comparaisons internationales et comparaisons canadiennes. Cette exception est la suivante :

  • Dans le volet des comparaisons canadiennes, au lieu des décès par maladies respiratoires, ce sont celles sur les maladies chroniques des voies respiratoires inférieures qui sont présentées, puisque ce sont les données disponibles sur le site web de Statistique Canada.

L’analyse des données

Sauf exception, les indicateurs sont analysés en fonction de la situation actuelle et de l’évolution au cours de la dernière décennie. La période peut varier légèrement selon l’indicateur et le pays en fonction de la disponibilité des données. En ce qui concerne l’indicateur relatif aux gaz à effet de serre, les données les plus récentes sont comparées à celles de 1990, l’année de référence pour les objectifs du protocole de Kyoto.

Pour les indicateurs se rapportant à la mortalité, au tabac et à l’obésité, les données sont présentées à la fois pour les hommes et pour les femmes. Les différences entre les sexes sont également analysées.

La mise à jour des données

Les données présentées sur ce site sont mises à jour au fur et à mesure que les organismes statistiques consultées diffusent des informations plus récentes. Pour les comparaisons internationales, en général, l’OCDE met à jour ces données au cours de l’été.

Les commentaires sont fermés