Espérance de vie, Québec et comparaisons canadiennes

1. Espérance de vie à la naissance
2. Espérance de vie à 65 ans

Voir également Espérance de vie, Québec et Canada, séries chronologiques.

1. Espérance de vie à la naissance

Situation actuelle

En 2015-2017, l’espérance de vie à la naissance des hommes du Québec est de 80,6 ans. Elle dépasse pour la première fois celle des hommes de l’Ontario et se situe au sommet des provinces canadiennes.

Chez les femmes, le Québec, à 84,2 ans dépasse la moyenne canadienne de 0,2 an mais accuse un retard de 0,2 an par rapport à l’Ontario et de 0,4 an avec la Colombie-Britannique..

Écart hommes-femmes

C’est au Québec que l’on enregistre le plus faible écart d’espérance de vie à la naissance entre les hommes et les femmes, 3,6 ans. En Alberta, l’écart atteint 4,6 ans.

Variation récente

Entre 2000-2002 et 2015-2017, l’espérance de vie à la naissance au Québec a augmenté de 4,3 ans chez les hommes et de 2,4 ans chez les femmes. Chez les hommes, le Québec présente la hausse la plus élevée. Chez les femmes, l’Ontario et le Québec se démarque avec des hausses de près de 2,5 ans.

La hausse de l’espérance de vie observée entre 2000-2002 et 2015-2017 masque cependant un phénomène récent. Une baisse récente de la durée de vie dans certaines provinces. Ainsi entre les deux dernières périodes de 3 ans, 2014-2016 et 2015-2017, l’espérance de vie à la naissance a diminué chez les hommes de 0,3 ans en Colombie-Britannique et de 0,08 ans en Alberta et chez les femmes, de 0,07 ans en Colombie-Britannique. Cette baisse serait associée en grande partie aux décès liés aux opioïdes. Le Québec a été peu touché par ce phénomène et l’espérance de vie au augmenté au cours de la dernière période de 0,3 ans chez les hommes et de 0,2 ans chez les femmes.

2. Espérance de vie à 65 ans

Situation actuelle

Chez les hommes, le Québec affiche une espérance de vie à 65 ans comparable à celle de l’ensemble du Canada, 19,4 ans. En Colombie-Britannique, la durée de vie à 65 ans atteint presque 20 ans. Chez les femmes, le Québec se situe légèrement sous la moyenne canadienne alors que la Colombie-Britannique enregistre la longévité la plus élevée.

Écart entre les sexes

D’une province à l’autre, les hommes accusent par rapport aux femmes un retard se situant entre 2,6 ans et 2,9 ans.

Variation récente

Les gains d’espérance de vie à 65 ans ont été plus élevés chez les hommes que chez les femmes.  Le Québec chez les hommes et l’Ontario chez les femmes montrent les hausses les plus importantes.

 

Les commentaires sont fermés