Criminalité, Québec et comparaisons canadiennes

1. Ensemble des infractions au code criminel
2. Ensemble des infractions avec violence
3. Homicides

Voir également Criminalité, Québec et Canada, séries chronologiques

1. Ensemble des infractions au code criminel

En 2017, le taux de criminalité pour l’ensemble des infractions au code criminel (sauf les délits de la route) est plus faible au Québec que dans l’ensemble du Canada et que dans les trois autres provinces les plus populeuses. Alors qu’en Ontario, le taux est supérieur de 13 % à celui du Québec, les taux sont plus du double en Alberta et en Colombie-Britannique.

Entre 2000 et 2017, le taux de criminalité pour l’ensemble des interventions a diminué de plus de 40 % au Québec et en Ontario, de l’ordre 30 % dans l’ensemble du Canada et en Colombie-Britannique mais de seulement 3 % en Alberta.

2. Ensemble des infractions avec violence

En ce qui concerne uniquement les infractions avec violence, l’Ontario a enregistré en 2017 le taux de criminalité le plus faible. Le Québec suit avec un taux de l’ordre de 20 % plus élevé. L’Alberta et la Colombie-Britannique affichent des taux beaucoup plus hauts.

Entre 2000 et 2017, le taux de crimes avec violence a baissé de 43 % en Colombie-Britannique, de 37 % en Ontario, de 16 % Alberta et de seulement 1 % au Québec. La diminution se situe à 27 % pour le Canada dans son ensemble.

3. Homicides

Le Québec montre en 2017, le taux d’homicide le plus faible parmi les 4 provinces les plus populeuses. Les taux enregistrés en Colombie-Britannique et en Alberta sont plus du double de celui du Québec.

De 2000 à 2017, le taux d’homicide a diminué de plus de 46 % au Québec. En comparaison, le taux en Ontario et pour le Canada dans son ensemble n’a pratiquement pas varié. . En Alberta, le taux d’homicide s’est accru de plus de 40 %.

Les commentaires sont fermés